• Nedap France

Mieux répartir vos ressources grâce aux données RFID

Selon notre rapport annuel sur l'état de la prévention des pertes dans le secteur du Retail, 45% des équipes de prévention des pertes (LP) et de protection des biens (AP) fonctionnent avec moins de personnel et de ressources qu'auparavant.

Et malheureusement, cette situation se heurte aux résultats de l'enquête nationale sur la sécurité dans le commerce de détail, selon laquelle "l'impact de la démarque inconnue dans le Retail reste important".


Les responsables LP/AP doivent accomplir plus de tâches avec moins de ressources, ce qui est impossible sans devoir faire des sacrifices.


Reprendre le contrôle


Pour reprendre le contrôle, les gérants de magasins de détail n'ont pas besoin de partir en quête d'une "nouveauté miracle". Les dispositifs qu'ils possèdent depuis longtemps dans leurs magasins peuvent déjà leur changer la vie : il s'agit de leur système de surveillance électronique des articles !


En effet, si l'EAS est aujourd'hui capable de relever le défi en "faisant plus, avec moins", beaucoup de de détaillants ignorent et négligent encore son potentiel au delà de la prévention des pertes.

L'une des raisons de cette "fatigue de l'EAS" est le nombre d'alarmes générées par le système. Les responsables LP n'ont pas le temps d'examiner toutes les alarmes, et encore moins de vérifier que chaque alarme est avérée, et donc que les véritables événements de vol sont traités correctement. Il est vrai qu'il peut être difficile de trouver l'aiguille dans la botte de foin des alarmes ! Heureusement, il existe un moyen d'éliminer le bruit, et de se concentrer sur les choses qui comptent.


Éliminer le bruit


Comme toute technologie, l'EAS doit s'adapter aux circonstances et aux attentes actuelles. Et dans le secteur de l'habillement et de la mode, ces attentes sont claires : permettre une expérience d'achat sans faille, sans aucune perte. Et nous l'avons vu dans nos posts précédents, le moyen le plus efficace d'y parvenir est d'utiliser la technologie RFID !

La RFID a déjà prouvé sa valeur : une meilleure précision des stocks, un déploiement omnicanal et un réapprovisionnement intelligent sont des conséquences courantes suite à son adoption. Mais l'intérêt de la RFID dans le Retail ne cesse de croître, notamment en matière de prévention des pertes.


Lorsqu'une étiquette RFID attachée à un article quitte votre magasin, les données relatives à cet article sont capturées par les lecteurs RFID placés à la sortie. Cela signifie que vous pouvez savoir en temps réel que trois t-shirts ont quitté votre magasin vendredi après-midi à 15h21, mais que le bleu à rayures lui, n'a pas été payé.

Imaginez pouvoir disposer de ce flux de données au niveau des articles à portée de main : savoir exactement quand et quels articles quittent tel ou tel magasin sans être payés. La RFID offre aux responsables LP/AP un tout nouvel arsenal de mesures pour lutter contre le vol, prévenir les pertes et faire plus - avec moins !



Les données, un support pour arriver à vos fins


Il va de soi qu'une collecte aveugle de données supplémentaires pour le plaisir d'en recueillir n'est pas la voie à suivre si vous voulez reprendre le contrôle. Il est important de garder à l'esprit qu'elles ne sont qu'un moyen d'arriver à votre objectif : les données mènent à des idées qui, à leur tour, vous aident à prendre de meilleures décisions en tant que responsable de la prévention des pertes. C'est là tout l'intérêt de la RFID : allouer du temps et des ressources pour ce qui compte le plus.


Quels sont les domaines dans lesquels la RFID peut vous aider à mieux allouer vos ressources ?

  1. agir sur les événements de vol dès qu'ils se produisent ;

  2. choisir une approche à plus long terme de la prévention des pertes.

Discutons de ces deux stratégies et de la manière dont la RFID permet de mener des actions immédiates et à long terme.


Attraper les données, attraper le voleur


Auparavant, un système EAS n'avait qu'un seul moyen d'avertir d'un vol : des lumières clignotantes et des sons stridents. Bien sûr, c'est toujours le cas même en implémentant la technologie RFID dans votre installation, avec pour seule différence que la RFID vous permet d'aller plus loin lorsqu'un tel événement se produit.


Comme nous savons maintenant quels articles exactement ont déclenché l'alarme, nous pouvons utiliser ces informations de multiples façons. Nous pouvons par exemple envoyer des notifications au personnel du magasin, qui non seulement entendra les alarmes mais recevra en même temps un message sur leur appareil mobile leur indiquant quel article l'a déclenchée, et à quelle entrée. Nous appelons ce phénomène "transformer une perte en vente" : votre associé vérifie en direct ce qui se passe avec le client et lui demande si quelque chose a pu mal se passer lors du paiement de cet article précis, ce qui évite un moment embarrassant de recherche du problème.


Avec la RFID, vous pouvez même aller plus loin que le simple vol traditionnel, et repérer les événements suspects : des articles quittant vos magasins après les heures d'ouverture, ou les mêmes articles quittant votre magasin en vrac.


Identifier des schémas


Toutes ces tactiques fonctionnent pour attraper les voleurs sur le vif. Mais ne serait-il pas plus efficace d'empêcher les vols de se produire en amont ?


Avec les données de dizaines de milliers d'articles quittant vos magasins, vous obtenez des informations qu'il vous aurait été impossible d'avoir auparavant. Des informations qui conduisent à une meilleure prise de décision, et donc à une meilleure allocation des ressources.


Avec tous les événements capturés par votre système EAS basé sur la RFID, vous commencerez à définir des modèles : quels magasins présentent un risque plus élevé de vols (magasins "chauds") ? Quels jours de la semaine et à quelle heures ? Quels articles sont volés le plus souvent ? Est-il possible d'apposer des étiquettes rigides uniquement sur ces articles, ce qui permettrait de réaliser des économies sur les étiquettes rigides et d'améliorer l'expérience du client ?


Les responsables LP/AP répondent actuellement à ces questions en se basant sur leur intuition et sur des données d'inventaire vieilles d'un an. Mais la RFID élimine les conjectures et répond à ces questions par des faits et des données. Avec des informations indispensables comme celles-ci, il devient plus facile d'optimiser la disposition de votre surface de vente, la planification de votre personnel, et les protocoles de formation.


À mesure que les algorithmes d'apprentissage automatique et d'intelligence artificielle progressent, vous pouvez commencer à faire des prédictions sur la façon dont les voleurs opèrent. Le niveau de planification prédictive ne fera que gagner en efficacité - rendant les données que vous collectez encore plus précieuses au fil du temps.


Vous voulez savoir quelles informations sont cachées dans vos données ?


Intégrer la RFID dans votre stratégie de prévention des pertes est plus facile que vous ne le pensez. En trois mois seulement, vous serez en mesure d'identifier, de quantifier et finalement de prévenir les pertes dans vos magasins. Vous voulez savoir comment ? Contactez-nous !

10 vues0 commentaire