• Nedap France

Pourquoi éviter la RFID s'avère plus coûteux à long terme

Alors que de nombreuses grandes marques et détaillants du monde entier ont adopté la technologie RFID, beaucoup se posent encore la question de ce qu'elle peut leur apporter.


Et en cette période d'incertitude, si certains sont proches de sauter le pas, ils ont déjà de nombreux projets parallèles en cours qui les monopolisent.


Voici ce que nous allons aborder dans cet article de blog aujourd'hui :

  • Comment rester en phase avec les clients

  • Pourquoi les retailers hésitent-ils à mettre en œuvre la RFID ?

  • Définir une feuille de route RFID

  • La plus-value de la RFID en quelques chiffres

  • Un inventaire inexact coûte à la fin deux fois plus cher

  • La RFID, un chemin vers l'omnicanalité

  • Les avantages de la RFID dans les chaînes d'approvisionnement des retailers

  • Comment fidéliser les clients en rendant les produits simplement disponibles



Comment rester en phase avec les clients


Le COVID-19 a manifestement accéléré l'adoption du e-commerce d'environ quatre à cinq ans. Pour y faire face et redonner l'envie aux consommateurs de venir dans les magasins physiques, les retailers misent gros sur la réinvention de l'expérience en magasin, et réagissent par l'adoption généralisée de services omnicanaux.

Dans ce contexte, il est nécessaire d'améliorer la précision des fichiers de stock car, à une époque où la réduction du sur-stockage est de mise, chaque article compte.

Une visibilité claire de ce qui se trouve dans les magasins et dans l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement est une base fondamentale pour garantir la disponibilité des marchandises - à la fois physiquement (en magasin) et numériquement (en ligne).


Pourquoi les retailers hésitent-ils à mettre en œuvre la RFID ?


Si nous nous penchons sur l'adoption réelle de la RFID dans le secteur du Retail, nous constatons de grands écarts. Une étude réalisée en 2018 par Kurt Salmon (partie d'Accenture Strategy) auprès de 110 dirigeants mondiaux du secteur du Retail, a montré que 92% ont adopté la RFID en Amérique du Nord, contre seulement 30% en Europe.


Source: Accenture Strategy, Transforming Modern Retail, 2018


Bien sûr, la RFID est synonyme de grands changement pour les organisations, qui s'accompagnent d'efforts, d'accrochages éventuels, et d'investissements. Mais les avantages directs qui en découlent sont largement prouvés dans le secteur.

Pourtant, certains retailers repoussent encore la décision de mettre en œuvre la RFID. Les arguments typiques sont les suivants :

  • Nous avons d'autres priorités en interne pour le moment

  • L'entreprise ne dispose d'aucunes ressources ni d'aucun responsable en interne pour mener à bien ce projet.

  • Nous ne comprenons pas vraiment ce que la RFID va changer pour nous

  • Comment savoir si ça va marcher pour nous : nous sommes différents des autres retailers

  • Nous ne savons pas par où commencer


Définir une feuille de route RFID


Si la RFID peut apporter des changements complexes, il est important de commencer petit, avec une approche pragmatique conçue pour évoluer avec le temps.

Une fois que vous aurez obtenu un fichier de stock précis des articles de votre entreprise, vous pourrez définir une feuille de route de que vous souhaitez obtenir avec la RFID.

Un suivi plus précis des stocks favorise la croissance des ventes, en permettant au personnel et aux clients de trouver et de vendre jusqu'à la dernière unité disponible.

Dick Johnson, PDG de Foot Locker dans Forbes


En règle générale, les retailers effectuent un inventaire une ou deux fois par an. Malheureusement dès le lendemain, la précision de ce fichier de stock diminue, et ce de pire en pire jusqu'à la date de l'inventaire suivant.

Avec la RFID, l'inventaire est rapide et automatisé, ce qui permet d'en réaliser beaucoup plus régulièrement. Grâce à ces données de stock réajustées, les équipes internes sont opérationnelles pour commencer à explorer davantage le potentiel de la technologie RFID.


En commençant par une approche basique et ciblée, un retailer peut déployer la RFID avec une équipe légère, dirigée par un chef de projet. Main dans la main avec son partenaire RFID, il est possible d'élaborer une analyse de rentabilité qui établit ensuite les futures grandes lignes.



La plus-value de la RFID en quelques chiffres


Nombre de retaileurs qui se demandaient si la RFID était adaptée à leur activité ont pris leur décision suite à une analyse de rentabilité ciblée, en comparant le capital investi aux avantages permis par certains cas d'utilisation.


À quoi ressemble l'amélioration de la précision des fichiers de stock avec la RFID ?


Une meilleure précision des stocks entraîne une meilleure disponibilité des produits qui, à son tour, entraîne une augmentation des ventes. Pourquoi ? Parce que les retailers disposent de meilleures suggestions de réassort de tailles pour tous les produits présentés!

Après analyse des résultats de plusieurs retailers internationaux, nous pouvons observer les tendances suivantes en matière de précision et d'augmentation des ventes :


Précision de départ Précision RFID Augmentation des ventes

74 % en moyenne 98,5 % en moyenne de 1,5 % à 10,4 %


Maintenir l'exactitude des fichiers de stock est un véritable défi pour les retailers qui n'utilisent pas la RFID ! Les inexactitudes ne cessent de s'accumuler et de grandir suite aux vols, livraisons inexactes à destination et en provenance du centre de distribution, erreurs de procédure ou encore d'étiquetage incorrect.

Et lors de forts pics d'activité, le taux d'erreur a plus de chances d'augmenter, ce qui implique que les retailers n'utilisant pas la RFID ont généralement leurs fichiers de stocks les plus imprécis, au moment où ils en ont le plus besoin. Cette situation s'arrange après l'inventaire de la nouvelle année, et pendant les périodes plus creuses.


Les retailers qui utilisent la RFID pendant les périodes fortes peuvent rapidement corriger les écarts de stock, offrant ainsi aux clients une offre complète de produits aux moments les plus importants.


Un inventaire inexact coûte deux fois plus cher


Le coût engendré par des données de stock inexactes se cumule au fil du temps, avec l'augmentation des ruptures de stock et des annulations de commande. Cela se traduit par des ventes loupées, mais surtout par des clients déçus.

Les retailers qui utilisent la RFID pour la gestion de leurs stocks indiquent qu'une augmentation de 3 à 4 % de la précision des fichiers de stock correspond à une augmentation de 1 % des ventes.


La RFID et la préparation à l'omnicanalité


La RFID est le catalyseur des services omnicanaux. Une meilleure visibilité des stocks est la base du déploiement de services omnicanaux tels que Click & Collect, Click & Reserve, ou Ship from Store. Récemment, nous avons pu constater une relation directe entre l'adoption de la RFID par les retailers et l'impact de cette technologie sur leurs stratégies omnicanales. Cela leur permet de bénéficier des avantages suivants :

  • Des seuils plus bas pour le stock de sécurité (plus de stock disponible pour la vente en ligne).

  • BOPIS (buy-online-pickup-in-store) versus Ship to Store

  • Priorité aux stocks à rotation lente

La RFID sera un outil essentiel pour nous permettre de créer un marché entièrement connecté pour les produits NIKE, tant dans nos propres magasins que chez nos partenaires stratégiques.

Matthew Friend, vice-président exécutif et directeur financier chez Nike



Avantages en amont, dans les chaînes d'approvisionnement


Bien sûr, l'intérêt de la RFID s'exprime aussi en amont, dans les chaînes d'approvisionnement et les centres de distribution du Retail. Les étiquettes RFID vous permettent d'effectuer des scans efficaces de vos marchandises à l'entrée et à la sortie.


Les marchandises sortantes, en particulier celles destinées à la vente en gros, aux franchisés et à d'autres partenaires, peuvent être suivies individuellement, ce qui évite des pertes dans le marché gris. En bref, si une marchandise disparaît, vous pouvez retrouver la trace de son EPC jusqu'au dernier point de lecture où elle a été vue.

Mieux encore, vous pouvez demander à vos fabricants d'effectuer des expéditions directement vers votre canal de vente en gros, en évitant les coûts logistiques liés à leur arrivée dans votre centre de distribution.


Parallèlement au niveau du consommateur, cela permet aux clients de bénéficier de données plus larges sur la chaîne d'approvisionnement. Grâce aux contrôles de provenance, ils peuvent prendre un produit et vérifier son origine, son authenticité, ses matériaux et l'ensemble de son cycle de vie sur la base des données de suivi RFID.


Fidéliser les clients en rendant les produits disponibles


La RFID permet aux retailers d'avoir une visibilité totale sur leur chaîne d'approvisionnement et de savoir exactement quels produits ils ont et à quel(s) endroit(s) précis ils se trouvent. Ainsi, ils peuvent faire en sorte que toutes les tailles d'un produit soient commercialisées sur l'intégralité des surfaces de vente, pour que leurs clients puissent les acheter en magasin comme en ligne.


Au fur et à mesure que la RFID s'intègre dans une organisation, d'autres gains opérationnels peuvent être réalisés rapidement, que ce soit au niveau de la chaîne d'approvisionnement ou de la fourniture de services supplémentaires en toute confiance au client.


Un article écrit par Tom Vieweger, Business Developer chez Nedap Retail.


"Pour cet article, j'ai fait équipe avec mes collègues Adam Sheppard, Maarten Verbeek et Nick Markwell, qui m'ont apporté leurs précieuses connaissances tirées de divers projets clients au cours des dernières années. Ensemble, nous nous sommes demandé pourquoi certains retailers hésitent encore à mettre en œuvre la RFID et si nous pouvions calculer le coût de cette opportunité manquée."


10 vues0 commentaire