• Nedap France

EAS : De la dissuasion visuelle à l'observateur caché

Les dispositifs de surveillance électronique des articles (EAS) sont un excellent moyen de lutte contre les voleurs à l'étalage, grâce à des alarmes sonores et lumineuses accompagnant la sortie d'un article non payé du magasin.

Mais comme toute technologie, l'EAS doit évoluer et s'adapter aux nouvelles attentes du commerce d'aujourd'hui.


De l'appréhension à la dissuasion


Le premier brevet de système EAS a été déposé en 1966, et possédait déjà quasiment la configuration que nous connaissons aujourd'hui : un portique antivol à la sortie du magasin chargé de "lire" les ondes radiofréquences émises par d'éventuelles étiquettes, et déclenchant une alarme à chaque détection de ces dernières.


Avant cela, les propriétaires de magasins devaient faire preuve de créativité pour appréhender les voleurs à l'étalage. Comme le décrit le livre The Steal, A Cultural History of Shoplifting, "certains retailers engageaient des policiers en congés pour protéger leur marchandise, qui restaient debout des heures dans des "perches d'observation", à regarder à travers des miroirs sans tain pour repérer les voleurs.


Dans les années 1970, de plus en plus de grandes chaînes ont commencé à installer des systèmes EAS, mettant alors l'accent sur la dissuasion plutôt que sur l'appréhension. Les retailers ont réalisé qu'il était plus efficace d'empêcher les voleurs de commettre leur méfait plutôt que de les prendre la main dans le sac, ils ont commencé à utiliser l'EAS de manière plus complète.


Au fil du temps, l'EAS a progressé. Les étiquettes rigides de sécurité sont devenues plus fines et plus variées, pour couvrir un maximum d'articles différents. Les antennes antivol EAS se sont également affinées, pour être moins imposantes à l'entrée du magasin.

Et, lorsque les voleurs à l'étalage ont commencé à apporter des sacs métalliques pour bloquer les signaux de radiofréquence, une fonction de détection de métal a été ajoutée dans les antennes pour éviter les pertes.


Et aujourd'hui, l'EAS évolue à nouveau pour répondre aux nouvelles attentes. Plusieurs raisons expliquent l'évolution du rôle de l'EAS.


Au début des années 1970, Nedap fournissait déjà des systèmes de détection électronique des vols à l'étalage. Nedap a également été l'une des premières entreprises à penser et développer des applications pratiques de la RFID, notamment avec le lecteur iD Top : notre système EAS discret, accroché au plafond. Pouvez-vous les repérer sur la photo de droite ?


Le détachement des étiquettes rigides : un obstacle à l'omnicanalité


L'un des éléments les plus efficaces d'une installation EAS est le dispositif rigide de sécurité apposé sur les articles que vous souhaitez protéger. Et pour cause : il est prouvé que les étiquettes rigides sont généralement associées à une plus grande réduction de la démarque inconnue.


Mais aujourd'hui, les inconvénients de tels dispositifs commencent à l'emporter sur les avantages. L'étiquette de sécurité rigide devient en effet une réelle nuisance omnicanale.


De nos jours, les consommateurs s'attendent à une expérience d'achat sans faille : où qu'ils fassent leurs achats (en ligne ou en magasin), ils souhaitent des encaissements toujours plus rapides. Les étiquettes rigides empêchent d'offrir cela : le processus pour les retirer sur un ou plusieurs articles après le processus de paiement peut entraîner de longues files d'attente, et ralentir les processus omnicanaux tels que le retrait des commandes en magasin.

Dans le cas de caisses automatiques, le retrait des étiquettes rigides peut également créer des situations dangereuses pour le client, ou détériorer le produit.


Un champ d'application plus large pour la prévention des pertes


La prévention des pertes est traditionnellement centrée sur les vols en magasin, alors qu'elle peut survenir n'importe où dans la chaîne d'approvisionnement : fraude des fournisseurs dans les centres de distribution, articles expédiés du magasin mais ne sont jamais arrivés chez le consommateur ("prévention des pertes du dernier kilomètre")...


Parallèlement, l'état d'esprit de nombreux services de prévention des pertes évolue : leur rôle consiste désormais non seulement à prévenir les pertes, mais aussi à combattre l'érosion des bénéfices. Cette dernière s'exprime par les ruptures de stock, ou inversement le sur stockage, qui entraînent toutes sortes de risques et de coûts.


L'objectif de l'EAS est clair : contribuer à améliorer la précision des stocks en les protégeant contre le vol et la fraude, sans causer de frictions qui affectent l'expérience des acheteurs.


Cela vous semble ambitieux ? Certains retailers ont pourtant déjà mis en place ce type d'EAS. Comment ? En couplant leurs systèmes EAS avec la technologie RFID, pour capturer des données au niveau de chaque article.


L'avenir de l'EAS réside dans les données au niveau de l'article.


La technologie d'identification par radiofréquence (RFID) permet à votre système EAS de répondre à ces attentes élevées. Alors que les systèmes EAS RF/AM traditionnels ne détectent que des étiquettes actives, la RFID crée une couche d'identification (d'où le terme ID dans RFID) pour vous aider à détecter les articles individuellement.

Selon le cabinet de stratégie McKinsey & Company, la RFID a le pouvoir de débloquer jusqu'à 5 % de croissance du chiffre d'affaires grâce à une meilleure gestion des ruptures de stock et à la réduction des pertes, ainsi que de réduire de 10 à 15 % les heures de travail liées aux stocks.


Le fait de savoir avec exactitude quels articles quittent votre magasin, qu'ils soient payés ou non, vous donne un énorme avantage en matière de veille économique. Vous pouvez avertir les associés du magasin, les vigiles ou même les magasins voisins lorsqu'un vol spécifique s'est produit, en sachant exactement quoi rechercher.

Le fait d'avoir une vision au niveau de l'article permet également de lutter contre les retours frauduleux, et de réapprovisionner les articles manquants le jour même, au lieu d'attendre le prochain inventaire. Et ce ne sont là que quelques-unes des mesures que vous pouvez prendre à court terme.


À long terme, vous pouvez observer des modèles dans les données, ce qui vous permet de prendre de meilleures décisions en matière de sécurité. Quels sont les articles les plus volés ? Quels magasins ont besoin de plus de formation en matière de sécurité, d'une planification des vigiles ou d'autres mesures de sécurité ? Il est désormais possible de répondre à ces questions, sur la base des données et des informations commerciales fournies par votre système.


Une expérience d'achat sans faille


Mais l'EAS alimenté par la RFID ne se limite pas à protéger vos stocks contre le vol et la fraude. Cette technologie éprouvée permet également aux retailers d'offrir une expérience d'achat sans faille aux consommateurs


Et cette expérience commence dès l'entrée de votre magasin. La RFID n'a pas besoin d'un champ de détection entre deux antennes pour fonctionner, d'où la possibilité d'installer une antenne EAS cachée au plafond. Une antenne EAS cachée crée des entrées de magasin plus esthétiques, accueillantes et ouvertes, laissant plus d'espace pour mettre en valeur vos marchandises.


Quid de la sécurité ? La RFID protège tout aussi bien votre marchandise ; la plupart des retailers étiquettent l'ensemble de leur stock avec des étiquettes RFID, ce qui signifie que l'ensemble du stock est sécurisé à 100 %.

Les étiquettes rigides de sécurité peuvent désormais être utilisées plus efficacement ; en fonction de vos données, vous pouvez apposer des étiquettes rigides de sécurité seulement sur les articles nécessitant une protection plus accrue. Cela améliorera non seulement l'expérience de vos clients en magasin, puisque vous pourrez désormais proposer des solutions d'encaissement plus flexibles, mais cela vous permettra également de réaliser des économies sur les dépenses liées aux étiquettes rigides.



Lorsque le premier système EAS a été conçu, les responsables de la sécurité n'avaient plus besoin de se cacher dans des colonnes creuses pour guetter les voleurs à l'étalage.


Avec la RFID, vous n'êtes plus limité aux signaux sonores et aux lumières clignotantes pour attraper les voleurs, mais vous pouvez profiter pleinement de toutes les technologies modernes disponibles aujourd'hui !


Vous désirez plus d'infos ? Contactez-nous !

12 vues0 commentaire