• Nedap France

La bibliothèque Mériadeck inaugure son robot de tri sur 9 bacs


Tête du réseau des bibliothèques de Bordeaux, ouverte 47 heures par semaine, la bibliothèque Mériadeck reçoit plus de 700 000 visites par an. Avec 27 000 m2, dont 9000 m2 accessibles aux usagers, sur 11 niveaux elle est l’une des plus grandes bibliothèques publiques de France.


Elle conserve plus d'un million de documents, offre 1 100 places assises pour lire des revues et des journaux, consulter Internet, travailler sur place, écouter des contes ou de la musique, regarder des films, etc.

Crédit photo : http://www.arthurpequin.com/poggi-architecture-bibliotheque-meriadeck/


La solution Nedap devait permettre de répondre aux objectifs suivants :

  • Effectuer les transactions de prêt en remplacement partiel de l’ancien système qui repose sur la technologie des codes barres: les ouvrages seront toujours équipés de façon à ce que le code-barres soit immédiatement visible par les agents. Les usagers continueront à être identifiés uniquement par codes-barres pour l’instant.

  • Permettre qu’une partie de ces transactions soit effectuée de manière autonome par les usagers.

  • Assurer la protection antivol de l’ensemble des documents équipés, en remplacement du système antivol actuel.

  • Faciliter les opérations de récolement, recherche d’ouvrages manquants, classement des documents.

  • L’ensemble des documents a été équipé d’étiquettes RFID Nedap. Soit une estimation aujourd’hui de 700 000 documents dans les 10 établissements du réseau.


2013 : adoption de la RFID


La Bibliothèque municipale de Bordeaux utilise la technologie RFID depuis l'automne 2013, soit depuis 6 ans. Les objectifs étaient multiples :

  • Rationaliser les flux d'usagers de la bibliothèque Mériadeck

  • Disposer d'un système antivol sur l'ensemble du réseau,

  • Pouvoir affecter du personnel sur des tâches de médiation.

Ces objectifs sont aujourd'hui atteints et le public convaincu par ce système. C'est donc tout

logiquement que le réseau des médiathèques de Bordeaux, en collaboration avec la Direction Générale

de l'Innovation Numérique et des Systèmes d'Information de la métropole, a choisi de franchir un nouveau palier en proposant un retour automatisé sur l'ensemble du réseau.


2019 : Installation d'un robot de tri sur 9 bacs


Le robot de tri RFID Nedap sur 9 bacs sera effectif courant avril. Avec ses 3 façades de retours, se système de convoyage proposé permet le traitement de 1500 retours/heure, soit 2,4 secondes par document.


Situé au niveau 0, le robot de tri remplacera la zone de retours manuels des documents initialement à cet emplacement.

Elle présente ainsi l’avantage d’être moins dépaysante pour les usagers car la zone choisie est la même que l’endroit où les transactions de retour étaient réalisées.

En terme de flux de passages, c'est l’option idéale car situé à l'épicentre de la bibliothèque.


Une fois arrivé à la bibliothèque, l’usager peut se délester de ses ouvrages en réalisant leur retour sur l’une des trappes puis se rendre dans les différents espaces de la bibliothèque.


113 vues0 commentaire