• Nedap France

Détecter les pertes dans votre centre de distribution grâce à la RFID

Les colis perdus sont un casse-tête permanent pour les retailers. Que ces pertes soient dues à des actions délibérées ou à des erreurs de bonne foi, il est toujours utile de pouvoir suivre la trace des articles en transit.

Dans cet article de blog, nous allons nous intéresser à la manière dont la RFID peut détecter et prévenir les pertes à un point clé de la chaîne d'approvisionnement de chaque détaillant : le centre de distribution.


Quels sont les trois principales sources de pertes dans le centre de distribution ?

  • Les expéditions entrantes

  • Les vols internes

  • Les expéditions sortantes

Vérification des expéditions entrantes vers le CD


Les colis réceptionnés contenant des articles étiquetés à la source peuvent rapidement être scannés à l'aide de la technologie RFID. Ce processus de vérification peut être effectué à l'aide d'un lecteur RFID mobile, ou être automatisé en faisant passer tous les articles dans un "tunnel RFID".

Bien que les deux options soient utilisées dans la pratique, l'utilisation de la seconde méthode présente de gros avantages : un processus automatisé est beaucoup plus rapide qu'un processus manuel, et les tunnels sont blindés, ce qui signifie qu'il n'y a pas de risque de capter d'autres étiquettes RFID environnantes.


Quelle que soit la méthode utilisée par le retailer, le processus est le même : le résultat de la lecture est comparé à l'avis d'expédition pour repérer les éventuelles divergences. S'il y a des différences négatives, c'est que le fournisseur n'a pas expédié assez d'articles, ou que certains articles ont "disparu" pendant le transport.


Fraude des fournisseurs

Les pertes liées aux fournisseurs peuvent avoir plusieurs causes. Parfois, il peut s'agir d'une erreur de bonne foi : les vendeurs n'emballent pas le bon nombre d'articles dans le colis. Mais il peut aussi s'agir d'une action intentionnelle, les vendeurs commettant une fraude en emballant moins d'articles que prévu.


Fraude au transport

Une autre cause peut être la fraude au transport. Dans ce cas, l'écart entre ce qui est déclaré comme étant expédié et ce qui l'est réellement se produit pendant le transport. Le vendeur peut avoir envoyé la bonne quantité d'articles, mais une partie de la cargaison est volée. Comment cela se produit-il ?

Certains retailers utilisent leur propre réseau logistique, tandis que d'autres font appel à des partenaires logistiques et à des centres de distribution tiers, ce qui peut augmenter les risques de fraude. C'est pourquoi il est important de chercher à réduire les risques, notamment en scellant les colis et les palettes, et en comparant régulièrement les documents d'expédition aux marchandises reçues dans le centre de distribution grâce à la RFID.


Du colis à l'article

Identifier les divergences dès que possible est essentielle pour pouvoir déterminer où une fraude potentielle a eu lieu. Dans le secteur de la mode cependant, les étapes de vérification des expéditions entrantes sont souvent sautées pour économiser du temps.

L'inventaire se résume souvent à compter le nombre de cartons, ce qui donne certes une indication de la quantité de marchandises reçues, mais ne permet pas au détaillant de savoir combien d'articles se trouvent réellement dans chaque colis.

En revanche, la RFID offre la visibilité nécessaire pour identifier les fraudes commises par les fournisseurs et/ou les transporteurs au niveau de l'article. La technologie RFID ne facilite pas seulement le travail des équipes de prévention des pertes, elle permet également de maintenir l'exactitude des niveaux de stock au CD et dans les magasins.



Réduire les vols internes dans le centre de distribution


Examinons ce qui se passe lorsque les articles arrivent au centre de distribution dans la quantité prévue.

Tout comme dans les magasins, diverses formes de vol peuvent avoir lieu. Qu'il s'agisse d'un employé qui vole une paire de baskets neuves, ou d'un acte de criminalité organisée où plusieurs personnes sont impliquées, il s'agit toujours de vols commis en interne.


Un moyen infaillible de réduire les vols dans un centre de distribution est de créer une solution de suivi de bout en bout en utilisant des lecteurs RFID à différentes entrées et sorties : la zone de réception des colis, la sortie des employés et la zone de chargement sortant.


De cette façon, vous créerez une boucle fermée qui vous permettra d'identifier rapidement toute source de vol. Vous pouvez même renforcer cette stratégie en effectuant des inventaires ciblés des articles les plus volés à l'aide d'un appareil mobile RFID. En comparant les résultats de l'inventaire avec le fichier attendu des stocks, vous pouvez rapidement identifier les différences suspectes.


Vérification des envois sortants des centres de distribution


Enfin, examinons les envois qui quittent le centre. Il y a plusieurs raisons plausibles pour lesquelles les colis sortants ne contiennent pas ce qu'ils devraient.


Vérification des commandes e-commerce

Les commandes réalisées sur internet sont un bon exemple de cas d'utilisation de la RFID. Une fois les articles sélectionnés dans l'entrepôt, la complétude du colis peut être vérifiée sur un poste de travail équipé d'un lecteur RFID intégré. Ce processus garantit une vérification transparente des commandes, et permet de s'assurer que les clients reçoivent les bons produits, sans perte de temps supplémentaire.

Du point de vue de la prévention des pertes, l'optimisation de ce processus grâce à la RFID permet d'éviter les rétro facturations ou les retours qui auraient pu être évités.


Retrouvez l'histoire de Scalpers, et découvrez comment l'enseigne exploite la RFID pour obtenir une visibilité totale de la chaîne d'approvisionnement.


Expéditions vers les magasins

Le plus grand volume de marchandises déplacées est bien sûr dû aux expéditions du centre de distribution vers les magasins. Là encore, l'inventaire des marchandises en plusieurs points est essentiel pour identifier les différences suspectes.

Avec la RFID, le retailer sait ce qui a été expédié du centre de distribution grâce à l'inventaire des produits sortants, et peut comparer ce document avec l'inventaire des articles qui sont réellement arrivés dans le magasin.

S'il y a une différence, c'est qu'un événement s'est produit pendant le transport ; une bonne raison d'approfondir l'enquête pour découvrir à quel point de contrôle !


La RFID fournit les données nécessaires pour mieux allouer les ressources


Il est important de réaliser que la RFID n'est qu'un outil permettant d'identifier rapidement les pertes potentielles. Une fois les différences identifiées, le responsable de la prévention des pertes doit étudier le problème en combinant plusieurs outils d'investigation comme par exemple, les images de vidéosurveillance ou les données de contrôle d'accès.

De cette façon, la RFID vous aide à allouer vos ressources plus intelligemment, et à prendre des décisions fondées des données. Non seulement dans vos magasins, mais aussi dans l'ensemble de votre chaîne d'approvisionnement.


Aucune perte ne doit passer inaperçue


Intégrer la RFID dans votre stratégie de prévention des pertes est plus facile que vous ne le pensez ! En trois mois seulement, vous serez en mesure d'identifier, de quantifier et finalement de prévenir les pertes. Vous voulez savoir comment ?  Contactez-nous

1 vue0 commentaire