• Nedap France

Une visibilité sur ses stocks pour des commandes clients flexibles.



Aujourd’hui nous l’avons vu, les clients s’attendent à ce que l’article qu’ils désirent soit disponible à n’importe quel moment et n’importe où, peu importe s’il se trouve en magasin physique ou sur le support e-commerce.

Pour le satisfaire, les enseignes sont obligées de proposer de multiples options : la livraison à domicile, la livraison en boutique, l’expédition à partir du magasin, le « click and collect », et des possibilités flexibles de retour.

Cela représente un énorme challenge, surtout si vous ne connaissez pas les stocks de vos magasins !

Cet article va vous permettre d’aborder la notion de « précision des stocks » et de comprendre en quoi cette dernière va changer votre quotidien !

Sans RFID, le risque d’erreurs ne cesse d’augmenter entre le départ du produit du centre distribution jusqu’à sa vente.

Éliminer les boîtes noires

Les enseignes investissent beaucoup de leur temps pour atteindre plus de fiabilité dans la précision de leurs stocks, alors que celle-ci est seulement aux alentours de 60-70%. Cela veut dire que la plupart des enseignes ont une réelle « boîte noire » en terme de visibilité sur leur stock, ce qui est déplaisant car :

  • Il ne s’agit pas que d’un seul problème isolé : ces boîtes noires sont causées par toute une série de facteurs tels que des vols non répertoriés, une mauvaise conformité du processus d’inventaire, et la fluctuation élevée du personnel.

  • Le plus gros potentiel de ventes se trouve en magasin : la majorité du stock d’une enseigne est localisé dans la boutique physique, tandis qu’une partie mineure est dans le centre de distribution. Cela signifie que le magasin est l’endroit où la conversion client est la plus propice.

  • Cela freine les ambitions de l’enseigne : pour aller de l’avant, les marques et retailers cherchent à donner à leur magasin une position plus centralisée dans leur stratégie commerciale unifiée (par exemple en introduisant des services tels que la livraison à domicile et le click and collect), mais à cause du manque de visibilité des stocks, cela demande beaucoup trop de travail, et induit des stocks trop élevés ou des expéditions désordonnées.

Conseil pratique

Utilisez la RFID pour faire la lumière sur la plus grande «boîte noire» d'abord

Compte tenu de ce qui précède, nous recommandons toujours de commencer par éliminer la plus grande « boîte noire » en premier, pour enfin avoir une visibilité sur ses stocks en magasins grâce à la RFID et à des inventaires réguliers.

Très rapidement, la précision de vos stocks va augmenter jusqu’à 98% ! Cependant, ce n’est que le début du processus : une fois que les articles sont taggués avec la RFID, il est plus facile d’agir en amont dans votre chaîne d’approvisionnement.

En appliquant des points de lecture RFID (par exemple pour vérifier les entrées et sorties) dans votre centre de distribution, vous aurez une vue plus détaillée sur votre flux de marchandise.

Un traitement des commandes flexible et fluide nécessite une visibilité totale de son stock.

Afin de ne pas décevoir les clients, et de satisfaire ses commandes de manière fluide, les détaillants adaptent leurs chaînes d’approvisionnement traditionnelles pour les rendre plus ouvertes.

Ainsi les nouvelles commandes n’arrivent plus nécessairement du centre de distribution : les nouveaux produits peuvent provenir d’un entrepôt de commerce électronique, de magasins voisins, ou de toute autre source de stock.

Conseil pratique

Un référentiel EPCIS permet un suivi d'inventaire de bout en bout

Pour acheminer et orchestrer chaque commande, quelle que soit sa provenance et sa destination, la visibilité des stocks sur tous les canaux est essentielle.

Utiliser un référentiel EPCIS (Electronic Product Code Information Service) permet de tracer le cycle de vie complet du produit. Les informations relatives à chaque événement de l’article (production, transport, commercialisation, etc.) sont standardisées dans un format commun capable d’être enregistré et partagé d’un bout à l’autre de la chaîne logistique.

Cela engendre une visibilité totale sur les stocks, ce qui constitue la base pour répondre aux commandes des clients le plus souplement possible.

Conclusion

Suite à de nombreux déploiement RFID, nous avons remarqué que le magasin est le point de départ principal de la RFID.

Une précision des stocks faible conduit un magasin à des situations indésirables de rupture de stock, et limite les détaillants dans l’offre de nouveaux services de commande, de collecte et de retours flexibles à leurs clients.

Après les magasins, l’entrepôt s’affiche comme la prochaine étape logique pour atteindre une visibilité totale du stock.

Finalement, il s’agit de trouver son chemin pour aller de l’avant avec la RFID, afin d’augmenter considérablement les ventes. Ici, un référentiel EPCIS fournit cette visibilité totale des stocks, permettant aux acheteurs de déterminer si un article est disponible et peut être commandé, n’importe quand et n’importe où.


0 vue0 commentaire