• Nedap France

Qui a besoin d’un accès, le badge… ou l’être humain ?



Les systèmes de contrôle d’accès traditionnels attribuent des droits d’accès à des identifiants : un badge, une empreinte digitale, ou un code.

Si on y réfléchit bien, cela veut dire que l’identifiant a l’autorisation d’entrée… pas la personne elle-même ou le véhicule qui a besoin d’accéder !

Chez Nedap, nous pensons que les autorisations d’accès devraient être attribuées à des personnes, plutôt qu’à des paramètres.

Cela permettrait de :

* Gérer plusieurs identifiants par personne

* Remplacer ou ajouter un identifiant plus facilement

* Mieux gérer le processus, et éviter des erreurs.

Sortez vos identifiants !

Une fois qu’une autorisation a été assignée à une personne physique (ou à un véhicule), peu importe combien d’identifiants elle utilise ! Elle peut choisir d’entrer aussi bien avec son badge, que son empreinte digitale, son passeport, la reconnaissance vocale… ou tous à la fois !

Chaque identifiant est relié aux droits d’accès de cette personne, ce qui rend chaque attribution supplémentaire beaucoup plus simple.

Si quelqu’un perd un badge ? On le bloque, et on lui en donne un nouveau en quelques secondes.

Comment ça marche ?

Avec cette nouvelle approche du contrôle d’accès, on peut combiner pour chaque « porteur » d’identifiants (par exemple : un employé, un visiteur, un véhicule) plusieurs types d’informations :

* Identifiants

* Autorisations permises

* Plage horaire autorisée

Ces critères sont faciles à gérer, de façon à ce que les bonnes personnes aient toujours accès aux bons endroits, aux bons moments.

Des fonctionnalités qui rendent la vie facile aux administrateurs


En quelques clics, il est possible de lier automatiquement et en temps réel des autorisations d’accès croisées avec votre base de données : le département de la personne, le bâtiment dans lequel il travaille, ou la date de début de son contrat.

Il n’y a plus besoin de dupliquer les manipulations en entrant à nouveau des données dans la base de société.

Et en un geste supplémentaire, il est possible d’appliquer les autorisations d’un unique individu, à tout un groupe d’individu (localement, ou à travers le monde).

Les saisies qui se faisaient manuellement étant automatisés, les risques d’erreurs sont amoindris, et le contrôle des accès est toujours à jour.

Augmentez la sécurité

En plus de permettre un gros gain de temps, Nedap vous assure une meilleure sécurité.

Par exemple, lorsqu’un employé quitte la société, vous pouvez directement bloquer ses droits d’accès.

De même, les autorisations pour les employés changeant de poste, peuvent être immédiatement transférées aux droits d’accès correspondants à leur nouvel emplacement.

Tout est beaucoup plus simple.

Quid en cas d’urgence ?

Les autorisations sont bien paramétrées jusqu’à ce qu’il y ait un grave incident de sécurité, et qu’il faille prendre des mesures strictes immédiatement.

Chez Nedap, nous appliquons un niveau de sécurité dans votre système de contrôle d’accès. Cela vous permet de prédéfinir autant de scénarios de sécurité que vous voulez, pouvant être activés en quelques secondes.

Dans le cas d’un incendie par exemple, vous pouvez immédiatement bloquer l’accès au bâtiment pour tout le monde, sauf le personnel d’intervention d’urgence.

Vous pouvez également prédéfinir des autorisations pour des groupes de porteurs pour de nombreux autres scénarios éphémères, tels qu’une grève, une alarme incendie ou une journée portes ouvertes. Et à l’issue, restaurer rapidement les autorisations normales.

Et vous ?

Comment gérez-vous vos accès ? Pensez-vous que les autorisations devraient être liées aux identifiants, ou aux porteurs ?

Ecrivez nous !


4 vues0 commentaire