• Nedap France

!D Cloud & le blindage virtuel


Le blindage virtuel ™ (brevet en instance)


La RFID est une technologie réputée pour augmenter les précisions des stocks et obtenir rapidement des informations sur les produits disponibles en magasin... Mais la RFID doit également faire face à des défis lorsqu'il s'agit d'identifier la position d'un article dans la boutique.

En effet, les signaux RFID peuvent traverser les murs et les planchers, et spécialement les cloisons fines souvent utilisées dans les magasins.


Pour séparer les différentes zones, les retailers doivent appliquer un principe de blindage pour éviter les "fuites" et obtenir des informations fiables sur ce qui est disponible en surface de vente, et ce qui se situe dans la réserve.


Pour résoudre ce problème, Nedap a développé une technologie de "Blindage virtuel" en attente de brevet, qui réduit considérablement les coûts de déploiement et d’investissement RFID et garantit des informations précises sur les sous-emplacements des produits. Ceci sans qu’il soit nécessaire d’appliquer un ‘blindage physique’ comme la feuille d'aluminium ou de la peinture métallique.


Comment fonctionne le blindage virtuel?


Blindage virtuel


L'algorithme d'allocation intelligente du logiciel! D Cloud empêche les fuites et détermine de manière fiable l'emplacement d'un élément dans la boutique.

Le blindage virtuel élimine les coûts élevés du blindage physique et permet de fournir facilement des données exploitables au personnel du magasin. Les informations de sous-localisation sont essentielles pour pouvoir réapprovisionner efficacement les rayons.


Blindage physique


Les couches métalliques appliquées sur les cloisons peuvent bloquer physiquement les signaux RFID. Pour cela, les enseignes utilisent généralement du papier aluminium ou de la peinture métallisée, ce qui représente un coût considérable par magasin.

Et également une minutieuse application, car la moindre parcelle oubliée peut permettre de laisser passer un signal. Généralement, les retailers utilisant cette méthode subissent des fuites de l'ordre de 15 à 20%, ce qui entraîne des données non fiables sur la sous-localisation.



Supprimez virtuellement un composant de plusieurs millions d'euros de votre plan de déploiement, et de votre budget RFID.


33 vues0 commentaire