• Nedap France

Bientôt le Black Friday : maximisez la disponibilité de vos produits et conservez vos marges

Cette année, les ventes du Black Friday seront différentes des années précédentes, et une grande partie se déroulera sur Internet. Toutefois, de nombreux consommateurs sont persuadés que les meilleures affaires se trouvent uniquement en magasin. Alors, comment s'organiser pour répondre aux doubles attentes du "Black Friday" en ligne, et en magasin ?


Nous savons tous qu'en quelques mois seulement, la transformation numérique a explosé. Comment cela affecte-t-il les achats et les offres pour la période des fêtes de fin d'année 2020 ?

Comme nous le savons tous, la saison des fêtes dans le secteur du Retail est souvent synonyme d'offres promotionnelles et de codes de réduction, facteurs important qui drainent les achats de Noël. La conjoncture économique difficile de cette année va encore renforcer l'intérêt pour ces réductions et offres particulières. Le défi pour les retailers consiste donc à élaborer des stratégies de prix bien réfléchies, pour maintenir des marges aussi élevées que possible.



La tarification dynamique permet des offres exclusives pour le Black Friday


Les consommateurs sont plus avertis que jamais sur le plan technologique, et trouvent des comparatifs de produits en quelques secondes. Et parallèlement, les marketplace tels que Amazon et Zalando ont placé la barre très haut en ce qui concerne les délais de livraison et l'expérience client. Les consommateurs sont donc plus informés et exigeants que jamais.


Pour rester compétitifs, les retailers doivent exploiter les connaissances de leurs canaux de vente et :

  • avoir une meilleure visibilité sur leurs stocks disponibles

  • mieux comprendre le comportement d'achat des clients

En mettant ces informations à jour fréquemment, le retailer a toutes les cartes en main pour déterminer ses prix de manière optimale. Ces données permettent aux marques de promouvoir des produits appréciés, pouvant être utilisés comme des exclusivités alléchantes du Black Friday. Les offres basées sur des informations précises permettent ainsi d'augmenter le volume des commandes.


Le "Shipageddon"


Ces gros volumes de commande pendant la période des fêtes mettent une forte pression sur les services de livraison.

Ayant expérimenté des retards de livraison fréquents tout au long de l'année à cause de la pandémie, les acheteurs choisissent d'être prudents et d'acheter leurs cadeaux plus tôt, afin de ne pas risquer de se retrouver les mains vides.


En conséquence, les retailers font face dès à présent à une période de rush, appelée affectueusement "shipathon" par FedEx, ou "shipageddon" - pendant laquelle ils atteignent leur pleine capacité de traitement des commandes et les transporteurs sont dépassés par le nombre de colis à livrer.


Les magasins seront exploités...


... comme centres d'exécution, pour faire face à ce Shipageddon. Diverses études réalisées par des sociétés comme Salesforce prévoient que les magasins utilisés comme centres de traitement des commandes verront leurs ventes numériques augmenter de 90 %, par rapport aux fêtes de l'année précédente. Les services de collecte en magasin seront proposés plus souvent, et seront nécessaires pour que les acheteurs puissent récupérer leurs produits rapidement.


En finir avec le sur-stockage grâce à la RFID, pour une plus grande disponibilité numérique des produits


En général, les commandes de commerce électronique sont exécutées à partir du centre de distribution. La plupart des retailers utilisent des stocks différents pour le réapprovisionnement des magasins et l'exécution des commandes en ligne. Et devinez quoi : ces silos sont loin d'être connectés entre eux.

Pourquoi manquer une vente en déclarant qu'un article est en rupture de stock en ligne, alors qu'il est encore en rayon dans l'un de vos magasins ?


Pour éviter ce genre de problème, les retailers doivent disposer de niveaux de stock précis et d'une vue unique des stocks grâce à la technologie RFID. C'est indispensable pour acheminer les bons produits au bon moment, et vers les bons canaux.

Un référentiel EPCIS sur chaque article, rassemblant tous les événements des différents points de lecture RFID situés tout au long de la chaîne d'approvisionnement, est la solution la plus simple et la plus efficace pour regrouper les informations sur les stocks. Et ainsi venir à bout des seuils de sécurité élevés. Vous trouverez d'autres cas d'utilisation et avantages ici.


Un black Friday aux marges


En faisant tomber les séparations entre les stocks de commerce électronique et les stocks de vos magasins physiques (où qu'ils soient), et en ne comptabilisant plus qu'un stock unique avec des sous-localisations claires, vous augmenterez votre potentiel de vente.

Ainsi, un produit peut être vendu en ligne avec une réduction de 50%, alors qu'en magasin il aurait dû partir à 70%, afin de sécuriser la vente. En proposant des réductions basées sur une analyse des données, l'expérience client du Back Friday est toujours optimale, tandis que les marges restent élevées.


Vous souhaitez en savoir plus ? Jeter un oeil à notre solution !DCloud ou contactez-nous directement pour maximiser la disponibilité de vos produits numériques grâce à la RFID


Pour aller plus loin


Vous vous demandez comment utiliser le stock de votre magasin pour exécuter les commandes en ligne ? Et voulez-vous vous assurer de ne pas perdre de chiffre d'affaires parce que vous ne savez pas exactement ce qu'il y a en rayon ?


Alors ce livre blanc est pour vous !


Source : Nedap Retail

Ecrit par Steffie Broere


4 vues0 commentaire